Ecrit le 29 janvier 2020 Par Antony Bernart - 402 Lectures


Prévoyance sociale : pourquoi faut-il souscrire au 3e pilier

Pour faire face aux situations telles que la retraite ou un accident qui financièrement peuvent s’avérer difficiles, la Suisse a mis en place un système de prévoyance sociale reparti en 3 piliers. C’est une forme volontaire d’assurance et de protection qui prend effet lorsque survient une situation entraînant une hausse des dépenses ou une baisse de revenus.

Le 3e pilier a été créé en 1972. Il est complémentaire aux 1er et 2e piliers. Comme nous allons le voir dans le présent article, c’est un pilier qui présente plusieurs avantages, d’où les raisons d’y souscrire.

Pour augmenter ses revenus

Lorsque vous découvrez les avantages du 3e pilier, vous vous rendez rapidement compte que ces derniers tournent, en grande partie, autour d’une augmentation des revenus. C’est de cela dont il est question, car ce pilier permet de faire des économies sur les impôts.

En effet, le 3e pilier présente un avantage fiscal qui fait que le versement annuel soit déduit, réduisant ainsi le montant dû à l’administration fiscale. Aussi, les sommes économisées vont plus tard, contribuer à compléter la somme perçue pour la retraite dont le montant est souvent très inférieur à celui du dernier salaire empoché. D’où l’intérêt d’y souscrire. Et cela n’est pas tout, les avantages du 3e pilier vont bien au-delà.

Un outil de prévoyance et d’assurance

Le principal avantage du 3e pilier est le fait de mettre ses proches à l’abri. En principe, il prévoit que si la personne assurée venait à décéder avant l’âge de la retraite, sa souscription au 3e pilier permet que le capital prévu par le contrat soit directement versé à ses héritiers. Le 3e pilier a également des options donnant la possibilité d’assurer son emploi en cas d’incapacité due à une maladie ou à un accident. C’est une garantie non seulement pour l’assuré, mais aussi pour sa famille.

Finalement, notons que le 3e pilier facilite l’accès à la propriété en finançant le 2e rang.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *