Assurance des sports d'hiver

Ecrit le 9 juin 2019 Par Romain Riesenart - 335 Lectures


Assurance sports d’hiver : assurer ses vacances au ski !

Les voyages sportifs d’hiver sont assez chers, donc la dernière chose dont vous avez besoin est une grosse facture médicale en plus si vous vous blessez sur les pistes. Compte tenu du coût relativement faible de l’assurance des sports d’hiver – nous avons trouvé des polices à partir de 10 euros, comparé au coût potentiellement massif du financement du traitement d’une blessure grave de ski ou de snowboard, c’est une fausse économie que d’aller sur les pistes sans couverture adéquate.

L’assureur a payé 12,000 euros pour une réclamation récente d’un skieur qui s’est fracturé le bassin, a dû être secouru par hélicoptère, a passé plusieurs jours dans un hôpital français et a ensuite été rapatrié au Royaume-Uni dans un avion spécialement affrété.

Couverture

On vous recommande de rechercher une couverture minimale de 2 millions d’euros de frais médicaux et 1 million d’euros de responsabilité personnelle, qui est nécessaire si vous causer des blessures à quelqu’un d’autre et ils vous poursuivent en justice. La couverture médicale devrait inclure le sauvetage du flanc de la montagne et le rapatriement vers le Royaume-Uni.

Votre police devrait également prévoir une assurance voyage de base, comme une couverture d’annulation suffisante pour le coût total de vos vacances, ainsi qu’une couverture bagages suffisante pour protéger vos biens.

Alors, faites attention aux suppléments utiles tels que la couverture pour les forfaits de ski perdus, volés ou inutilisés et la couverture pour vous transférer sur d’autres pistes si votre piste est fermée à cause d’une avalanche ou d’un manque de neige.

Obtenez votre CEAM

Quand vous voyagez en Europe, emportez toujours avec vous une carte européenne d’assurance maladie, qui vous donne droit aux soins de santé fournis par l’État et qui est disponible gratuitement (mais ne tombez pas dans un des faux sites de facturation). Cependant, il ne sera pas payant de vous faire descendre d’une montagne, ni nécessairement de payer tous les transports et les traitements médicaux dont vous pourriez avoir besoin.

Votre banque vous couvre-t-elle ?

Si vous disposez déjà d’une assurance voyage annuelle ou d’une couverture gratuite avec votre compte bancaire, vérifiez qu’elle couvre les sports d’hiver à un niveau suffisant pour vos besoins. Si ce n’est pas le cas, comparez le coût d’achat d’une police sports d’hiver voyage unique avec le paiement d’une prime complémentaire sur votre couverture annuelle existante. Le premier est peut-être moins cher.

Regardez les petits caractères

Ne supposez pas que plus le prix est élevé, plus la couverture est étendue. Vérifiez les petits caractères, en commençant par le résumé de la couverture, et en cas de doute, appelez l’assureur et demandez-lui. Assurez-vous également que la police que vous avez choisie vous couvrira si vous prévoyez aller hors-piste ou participer à des activités plus extrêmes comme la luge, le patin à glace ou l’héliski, ou si vous voulez être couvert contre la perte, le vol ou les dommages d’un équipement sportif coûteux.

Assurance pour le ski

Vérifiez également les limites d’âge – de nombreuses polices d’assurance voyage standard facturent plus cher pour assurer les personnes de plus de 65 ans, ou ne les assurent pas du tout. Si vous avez des problèmes de santé, informez-en l’assureur. Si vous omettez de déclarer une affection préexistante et que vous présentez plus tard une demande de règlement connexe, votre police ne vous couvrira pas et vous devrez payer vous-même les factures. Les assureurs spécialisés dans les sports d’hiver, comme Columbus Direct, couvrent les skieurs et planchistes jusqu’à 85 ans et offrent une couverture médicale préexistante.

Les assurance les moins chères

Pour l’Europe

L’offre la moins chère pour une personne qui fait un voyage d’une semaine de sports d’hiver en Europe en février est de 10.21 euros pour une police voyage unique. Cette assurance est assortie d’une couverture médicale de 5 millions d’euros et d’une couverture annulation de 1 500 euros, mais les franchises s’élèvent à 175 euros pour les frais médicaux, 125 euros pour les annulations et 100 euros pour les réclamations de bagages. Pour seulement quelques livres de plus, vous pouvez réduire la franchise en utilisant des polices d’assurance voyage unique avec des garanties comparables, avec le choix d’une prime de 11,50 euros pour une franchise de 100 euros, 13,50 euros pour 60 euros, et 17,50 euros pour 50 euros. L’option la moins chère si vous ne voulez pas de franchise du tout est une assurance voyage unique Premier d’un coût de 29,06 euros, qui vient avec une couverture annulation de 2,000 euros.

Amérique du Nord à partir de 30 euros

Pour un voyage de quinze jours sur les pentes d’Aspen, Colorado, les citations les moins chères viennent des polices voyage unique couvrant les États-Unis et prévoient 10 millions d’euros pour les frais médicaux et 1.500 euros pour l’annulation. Une police avec une franchise de 100 euros coûte 30,72 euros, 60 euros coûte 34,13 euros et 50 euros coûte 35,84 euros. Si vous souhaitez une couverture annulation plus élevée, pour le même voyage, vous pouvez payer 65 euros pour une police en fournissant une couverture de 3,000 euros et une franchise de 100 euros, ou 87.90 euros pour une couverture annulation de 5,000 euros et une franchise nulle chez Planet Earth.

Connaître les risques

Les assureurs peuvent retirer la couverture si vous avez un accident en cas de non-respect des règles locales ou si vous skiez contre les conseils des autorités locales, alors respectez toujours les règles concernant, par exemple, le port du casque et les choses à faire et à ne pas faire pour les pistes et snowboard parks. Sachez aussi que les assureurs peuvent refuser de vous payer si vous êtes sous l’influence de l’alcool et que vous avez un accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *