loyer-impaye-assurance

Ecrit le 24 juin 2019 Par Clémence Régis-Fontaine - 242 Lectures


Immeuble de rapport : Comment assurer mon immeuble locatif ?

De nombreux propriétaires qui ne pouvaient pas vendre leurs maisons pendant la crise du logement ont décidé de les louer. Un grand nombre de ces nouveaux propriétaires ignoraient les possibilités offertes par une police d’assurance pour couvrir les différents risques.

Assurance d’immeuble locatif : Changements

Maintenant que la crise du logement est passée – et que les taux d’intérêt restent bas, l’idée d’acquérir une résidence en tant que bien locatif semble rentable pour beaucoup de nouveaux venus sur le marché de l’immobilier.

Quelle que soit la situation qui fait de vous un bailleur, il est judicieux de parler à un agent d’assurance pour vous assurer de bénéficier de la couverture adéquate.

Déterminez si vos besoins ou votre situation ont changé – et si vous ne savez pas ou comprenez pas quelque chose – appelez votre agent. Une simple conversation peut vous faire économiser des milliers d’euros dans l’avenir.

Assurance d’immeuble de rapport : Obtenir la bonne police

Les nouveaux propriétaires doivent appeler leur agent d’assurance dès qu’ils décident de louer leur propriété.

Certaines sociétés d’assurances ne veulent même pas assurer les immeubles locatifs en raison des risques supplémentaires. Donc, vous devrez peut-être trouver un nouvel assureur ou apporter des changements importants à votre police d’assurance existante.

Les locataires occupant une propriété supportent un ensemble de risques et de responsabilités différents de celui des propriétaires.

Notez que le locataire doit s’assurer en valeur vénale tandis que le propriétaire s’assure en valeur de remplacement à neuf. Le coefficient diffère donc et les assurances sont plus chères pour les propriétaires.

Types de polices de propriétaire ou de logement locatif

De quel type de police aurez-vous besoin?

Vous allez avoir besoin de ce que l’on appelle une police de propriétaire ou de logement locatif, et il existe des différences distinctes entre cela et la police du propriétaire traditionnel.

Mais toutes les polices d’habitation – parfois appelées assurance habitation occupée par un locataire – ne font pas les mêmes choses. Les polices de logement appartiennent généralement à trois catégories :

La police type 1 : C’est la police de logement la plus élémentaire et la plus abordable que vous puissiez acheter. Elle couvre des risques tels que le vandalisme et le vol.

La police type 2 : étend la couverture à des risques tels que les incendies et les tempêtes de vent.

La police type 3 : c’est la plus complète des trois, couvrant tous les risques sauf si ils sont expressément exclues.

Il est recommandé aux propriétaires d’acquérir une police de type 3. Non seulement elle couvre la gamme de risques la plus large, mais elle couvre également tous les coûts de remplacement d’une réclamation, par opposition à la «valeur de rachat réelle».

Toutefois, si votre police couvre tous les frais de remplacement, la société d’assurance vous remboursera le coût actuel de la reconstruction ou des réparations, quel que soit l’âge de la maison.

Assurer un immeuble locatif : Protection contre la perte de revenu de location

Les polices des propriétaires peuvent également couvrir la perte de revenus de location, ce qui est une considération essentielle pour les propriétaires.

Par exemple, un incendie ou des dégâts d’eau peuvent rendre votre bien locatif inhabitable pendant plusieurs mois. Si votre police de logement couvre la perte de loyer, parfois appelée protection équitable du revenu locatif, la société d’assurance vous remboursera ce montant inattendu.

Assurez-vous de demander à votre agent d’inclure la perte de loyer dans la police ; Cela ne coûte pas beaucoup et cela en vaut la peine si vous en avez besoin.

Assurance loyers impayés

2% des locataires ne paient pas leur loyer, c’est peu mais si cela vous arrive, c’est la catastrophe surtout si vous avez un crédit à rembourser. En ce cas une assurance loyers impayés est à recommander.

Assurance du locatif : Combien coûte-t-elle ?

De nombreuses variables entrent dans la tarification d’une police de logement locatif pour les propriétaires. D’une manière générale, elle coûtera probablement entre 20% et 30% de plus qu’une police de propriétaire typique – C’est parce que l’assureur prend plus de risques.

Important :

Peu importe le type de police que vous achetez, elle ne couvrira ni les dégâts du fait du locataire ni les biens de votre locataire (tels que les appareils électroniques ou les meubles). Alors, si vous êtes un propriétaire, c’est à votre locataire de souscrire une assurance locataire, qui vous protégera contre les risques potentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *