assurance professionnelle

Ecrit le 24 janvier 2020 Par Romain Riesenart - 392 Lectures


Tour d’horizon sur l’assurance professionnelle

Les créateurs et les dirigeants d’entreprise doivent souscrire une assurance professionnelle, car des dommages peuvent être causés aux tiers. Leur activité peut en effet représenter des risques pour un tiers et engager leur responsabilité civile. De ce fait, toute personne étant responsable d’un préjudice à autrui est dans l’obligation de le réparer. Cela peut être un manque de résultats sur le projet qu’un client a confié à l’entité ou des documents égarés.

Qu’est-ce qu’une assurance professionnelle ?

Toute entreprise, quelle que soit sa taille, n’est pas à l’abri d’un risque professionnel. Chaque société peut en effet avoir des risques importants liés à son activité. Un système informatique endommagé par l’un de ses clients, par exemple, doit faire l’objet d’un remplacement pour éviter que cela n’ait un impact sur la productivité de ses équipes. Grâce à une assurance professionnelle, il est possible de couvrir ses erreurs ou retards potentiels, selon les cas qui se présentent.

Ainsi, l’entreprise est sauvée financièrement, car elle n’aura plus à supporter les frais qui en découleront. Ce genre de démarche est un acte de bonne gestion pour assurer la pérennisation de l’activité. Elle couvre en effet les dommages que l’entité pourrait causer aux tiers et aux autres individus pouvant être touchés. Souscrire une assurance pro permet également de répondre à un oubli ou à une faute envers une personne ou un bien. Il est bon de savoir qu’elle est basée sur le chiffre d’affaires, les activités et l’effectif de la société concernée.

prendre une assurance professionnelle

Comment bien choisir ce type de contrat ?

Pour choisir une assurance professionnelle, il est plus judicieux de recourir aux services d’un courtier assurance rc pro. Chaque entreprise possède en effet des contraintes et des besoins différents. C’est la raison pour laquelle il est préférable de faire appel à un professionnel pour un accompagnement personnalisé. Il est en mesure de trouver la couverture d’assurance la mieux adaptée à son profil. Bien qu’il existe des contrats génériques, l’expert recommande des contrats spécifiques en fonction du domaine d’activité de chaque société. Pour dénicher le meilleur contrat, le professionnel se doit de détailler les garanties comprises dans celui-ci. Le client devra pouvoir lire attentivement l’ensemble des éléments du document, à savoir les propositions, les conditions générales de vente, etc. Il peut y avoir des propositions financièrement intéressantes avec comme option certains dommages immatériels non-consécutifs.

Il faudra également vérifier les activités couvertes et qui correspondent à l’activité réelle de l’entité. Il ne faut pas uniquement se fier au code APE, car celui-ci est souvent imprécis, et donc, pas fiable. Il convient aussi de s’assurer de l’étendue géographique du contrat. Il se peut, par exemple, que certaines prestations s’effectuent à l’étranger. Il ne faut pas non plus hésiter à préciser où se trouvent les bureaux de l’entreprise s’il s’agit d’une implantation à l’étranger. Il faudra de même porter une attention particulière sur les plafonds de garantie limitant le montant de dédommagement pour éviter les mauvaises surprises. Ces plafonds varient notamment en fonction du type de sous-garantie. Bien sûr, un courtier sérieux et de confiance saura renseigner son client en cas de doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *