mutuelle BTP

Ecrit le 30 avril 2024 Par Chiara de Pélauquin - 82 Lectures


Renforcez la protection des artisans du bâtiment avec une mutuelle BTP

Les métiers du bâtiment exposent à de nombreux risques. Chutes, accidents du travail… Les soucis menacent à chaque instant. Mais rassurez-vous, il existe des solutions pour protéger les artisans. La mutuelle BTP s’impose comme un rempart solide face aux aléas. Elle prend en charge une large part des dépenses de santé et assure un revenu en cas d’arrêt de travail. Pour les travailleurs indépendants, cela représente une sécurité indispensable pour l’exercice d’un métier à risques.

Une mutuelle BTP pour prétendre à des remboursements élevés en cas d’accident

Un artisan tombe d’un toit et se fracture le bras. Il doit être opéré et porter un plâtre pendant 2 mois et cela représente un coût non négligeable. Mais heureusement, il avait souscrit à une mutuelle BTP auprès de Mutuelle Mieux-Etre par exemple. Spécialiste de la complémentaire santé pour ce secteur, cette dernière lui rembourse alors l’intégralité de ses frais médicaux et lui verse des indemnités journalières.

Cet exemple illustre les avantages d’une mutuelle dédiée au bâtiment. Elle couvre les risques liés aux métiers du secteur : accidents, maladies professionnelles, invalidité… Et ce, avec des garanties très étendues. La mutuelle BTP inclut aussi une assurance pour les arrêts de travail. Car chaque jour d’immobilisation se traduit par une perte sèche de revenus pour un travailleur indépendant. Là encore, les indemnisations sont confortables, avec le versement d’une bonne partie du salaire mensuel.

protection artisans

L’adhésion à une mutuelle BTP accessible à tous les corps de métier

La mutuelle BTP ne s’adresse pas qu’aux maçons ou aux charpentiers. Elle est ouverte à tous les professionnels du bâtiment. Qu’ils soient salariés d’une entreprise ou travailleurs indépendants. Ainsi, le plaquiste pourra en bénéficier au même titre que le couvreur. Tous auront accès aux mêmes garanties et aux mêmes services.

Seule la cotisation variera en fonction du métier exercé. Logique, car le risque d’accident n’est pas le même selon le poste. Le mode d’exercice importe peu également. Que vous soyez gérant de SARL ou auto-entrepreneur, employé en CDI ou intérimaire, ce type de mutuelle s’adaptera. N’hésitez donc pas à changer de mutuelle pour avoir une couverture adaptée à votre activité.

 

 

A lire aussi :   Investir en Private equity via l’assurance-vie : ce que vous devez savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *