assurance construction

Ecrit le 27 juin 2023 Par Adelaide Fauteaux - 1438 Lectures


Assurance dommages ouvrage : une garantie essentielle pour votre construction

Dans le secteur de la construction, l’assurance dommages ouvrage est une garantie incontournable pour assurer la pérennité de votre projet. En tant que professionnels de ce domaine, il est essentiel de bien comprendre son fonctionnement, ses spécificités et ses avantages pour s’assurer que vos clients bénéficient d’une protection optimale. Dans cet article, nous aborderons les points clés à connaître sur cette assurance, son coût, ses garanties et ses exclusions, ainsi que les démarches à suivre pour la souscrire.

Pourquoi souscrire à une assurance dommages ouvrage ?

L’assurance dommages ouvrage est une garantie légale qui permet aux maîtres d’ouvrage, qu’ils soient particuliers ou professionnels, de se prémunir contre les risques liés aux travaux de construction ou de rénovation. Elle a pour objectif de couvrir les éventuels dommages qui pourraient compromettre la solidité de l’ouvrage ou le rendre impropre à sa destination. En souscrivant à cette assurance, vous vous assurez une protection financière en cas de sinistre survenant après la réception des travaux.

Un cadre légal strict

Le régime de l’assurance dommages ouvrage est encadré par la loi du 4 janvier 1978, dite loi Spinetta. Elle rend cette assurance obligatoire pour tous les maîtres d’ouvrage et précise les conditions de mise en œuvre de la garantie. Le non-respect de cette obligation peut entraîner des sanctions pénales et civiles, ainsi qu’un refus de financement par les établissements bancaires.

Les garanties de l’assurance dommages ouvrage

Le champ d’application de l’assurance dommages ouvrage est relativement large. Elle couvre en effet plusieurs types de garanties, dont voici les principales :

La garantie décennale

La garantie décennale est la protection phare de cette assurance. Elle couvre les dommages compromettant la solidité de l’ouvrage et ceux rendant le bien impropre à sa destination pendant une durée de 10 ans à compter de la réception des travaux. Cette garantie s’applique également aux éléments d’équipement indissociables du bâtiment.

La garantie de parfait achèvement

La garantie de parfait achèvement, quant à elle, concerne les malfaçons et désordres signalés lors de la réception des travaux, ainsi que ceux apparus durant l’année qui suit. Elle oblige les entreprises intervenant sur le chantier à réparer ces anomalies à leurs frais.

A lire aussi :   Tour d’horizon sur l’assurance professionnelle

La garantie biennale (de bon fonctionnement)

Enfin, la garantie biennale (ou de bon fonctionnement) couvre les défauts affectant les éléments d’équipement dissociables de la construction pendant une durée de 2 ans à compter de la réception des travaux.

dommage ouvrageLes exclusions de l’assurance dommages ouvrage

Comme toute assurance, celle de dommages ouvrage comporte également des exclusions de garantie. Il est important d’en prendre connaissance pour éviter toute mauvaise surprise en cas de sinistre. Parmi les exclusions les plus fréquentes, on retrouve notamment :

  • Les dommages résultant de l’usure normale du bien ou d’un défaut d’entretien ;
  • Les dommages causés intentionnellement par le maître d’ouvrage ou résultant d’un cas de force majeure ;
  • Les dommages ayant pour origine un vice du sol non prévisible.

Comment souscrire à une assurance dommages ouvrage ?

La souscription d’une assurance dommages ouvrage doit être effectuée avant le début des travaux. Pour ce faire, vous devez vous adresser à un assureur spécialisé et lui fournir un dossier complet comprenant :

  • Un formulaire de demande d’assurance ;
  • Les plans de la construction ;
  • Le contrat de maîtrise d’œuvre ;
  • Les devis des entreprises intervenant sur le chantier.

Le coût de cette assurance varie en fonction de la nature des travaux, des garanties choisies et de la compagnie d’assurance. Il est donc recommandé de comparer les offres pour trouver la solution la plus adaptée à votre projet.

L’assurance dommages ouvrage est un élément essentiel pour la sécurité de votre projet de construction. En tant que professionnels, veillez à bien connaître son fonctionnement et ses spécificités pour offrir à vos clients une protection optimale. N’oubliez pas que souscrire à cette assurance est une obligation légale, et qu’elle doit être mise en place avant le début des travaux pour être valable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *