tiny house

Ecrit le 21 juin 2022 Par Ulrik Schneidder - 481 Lectures


Tiny house : faut-il s’assurer et comment choisir son assurance ?

Économique et écologique, la Tiny House séduit des milliers de famille aux Etats-Unis comme en Europe. Il s’agit d’une alternative intéressante pour éviter le loyer et les entretiens coûteux de la maison. Ce n’est pas tout ! Vous aurez l’opportunité de changer de domicile à tout moment, en accrochant votre remorque sur votre véhicule. Mais qu’en est-il de l’assurance ?

Qu’est-ce qu’une Tiny House ?

Une Tiny House désigne une maison mobile provenant des Etats-Unis. En 2005, elle a été construite pour accueillir les victimes d’un ouragan. Puis, au fil du temps, elle devient la meilleure alternative pour les familles qui ne peuvent pas acquitter leur loyer. Quant aux passionnés du voyage, elle Tiny House s’avère idéal pour changer de domicile à temps voulu. Il suffit de trouver un endroit au cœur de la nature pour stationner. De nombreuses familles cherchent les plages sauvages pour s’y installer à courte ou à longue durée.

Il s’agit d’une construction à base de bois, montée sur une remorque. Certaines personnes transforment les conteneurs en métal. Cette micro maison présente en moyenne un espace de 15 m2. Comme la surface est assez limitée, les mobiliers pour coucher et pour cuisiner occupent plus de 70% de l’habitation. Le propriétaire doit prévoir un espace pour les toilettes et la salle de bain.

assurance tiny house

Une assurance obligatoire

Le propriétaire d’une Tiny House n’est pas soumis à l’impôt foncier. Comme ce type d’habitation figure parmi les caravanes, il faut prévoir une taxe annuelle de 150 €.

En ce qui concerne l’assurance, vous aurez à souscrire à celui pour un véhicule tracteur. Par ailleurs, comme vous allez stationnez souvent, la Tiny house s’avère une habitation à part entière. Il faut ainsi souscrire à une assurance multirisque habitation. En d’autres termes, le propriétaire de la maison mobile devrait avoir deux types de contrats d’assurance.

Profitez d’internet pour dénicher les compagnies d’assurance qui proposent des offres spécifiques pour Tiny House. Comparez les prestations pour une couverture intéressante à prix raisonnable. Vous devez avoir deux assurances avant d’emménager votre Tiny House et de trouver l’emplacement idéal.

Des réglementations à découvrir

Selon la loi, la Tiny house désigne une « résidence mobile terrestre » mais aussi une caravane. Lors de sa construction, ses dimensions devraient être de 2,50 m de large et de 10 m de long au maximum. En ce qui concerne la hauteur, elle ne devrait pas dépasser de 4,2 m. Le poids total maximal affichera 3,5 tonnes. Le propriétaire peut bricoler sa petite maison ou bien acheter un modèle livré clés en main. Pour cette seconde option, il faut prévoir entre 30 000 et 50 000 € en moyenne.  En occupant un endroit sans déclaration, le séjour ne doit pas dépasser 3 mois.

Afin de pouvoir tracter la maison mobile, le conducteur doit disposer d’un permis remorque catégorie BE. Vous devez vérifier les fiches techniques de votre véhicule pour savoir si le poids de la Tiny House sera pris en charge en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.