implant dentaire

Ecrit le 12 juillet 2023 Par Chiara de Pélauquin - 1246 Lectures


Prix implant dentaire : quel est le remboursement de l’Assurance Maladie ?

L’implant dentaire est une solution de choix pour remplacer une dent manquante ou abîmée. Cependant, le coût de cette intervention peut être élevé, et les patients se demandent souvent quel est le remboursement de l’Assurance Maladie. Dans cet article, nous aborderons les principaux aspects de cette question, en nous intéressant à la prise en charge des frais par la Sécurité Sociale, les mutuelles et les assurances complémentaires.

Les différentes étapes de la pose d’un implant dentaire

Avant de détailler le remboursement de l’Assurance Maladie, il est important de comprendre les différentes étapes qui composent la pose d’un implant dentaire.

Consultation chez le dentiste

La première étape consiste en une consultation chez le dentiste qui évaluera la nécessité d’un implant dentaire. À cette occasion, il sera procédé à un examen médical et dentaire complet pour déterminer si le patient est un bon candidat à la pose d’implants. Des radios ou autres examens complémentaires peuvent être nécessaires.

Pose de l’implant

La deuxième étape consiste en la pose de l’implant, qui est réalisée sous anesthésie locale. L’implant, généralement en titane, est inséré dans l’os de la mâchoire, où il va se fondre avec le temps. Cette fusion, appelée ostéo-intégration, permet de créer une base solide pour la future prothèse dentaire.

Mise en place de la prothèse

La troisième étape consiste en la mise en place de la prothèse dentaire, qui peut être une couronne, un bridge ou une prothèse amovible. Cette prothèse est fixée sur l’implant à l’aide d’un pilier de connexion, appelé pilier prothétique.

remboursement Assurance

Coût d’un implant dentaire et prise en charge par l’Assurance Maladie

Le coût d’un implant dentaire peut varier en fonction du praticien, de la région et des matériaux utilisés. En général, le prix se situe entre 1 500 et 3 000 euros par implant, incluant la prothèse et les frais annexes.

Remboursement de l’Assurance Maladie

L’Assurance Maladie ne prend pas en charge les frais liés à la pose d’implants dentaires. En effet, cette intervention est considérée comme un acte hors nomenclature, c’est-à-dire non inscrit à la liste des actes et prestations remboursables par la Sécurité Sociale. Ainsi, le patient devra assumer l’intégralité du coût de l’implant et de la prothèse.

A lire aussi :   Le choix de sa mutuelle santé optique : comment bien procéder ?

Prise en charge des mutuelles et assurances complémentaires

Certaines mutuelles et assurances complémentaires proposent des garanties spécifiques pour la prise en charge des implants dentaires. Les conditions et les taux de remboursement varient en fonction des contrats, il est donc important de bien vérifier le niveau de couverture de son contrat.

En général, ces garanties permettent de couvrir une partie du coût de l’implant et de la prothèse, avec des plafonds de remboursement pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Il est également possible de bénéficier de forfaits annuels pour les soins dentaires hors nomenclature.

Conseils pour réduire le coût des implants dentaires

Il existe quelques astuces pour réduire le coût des implants dentaires et faciliter leur financement.

Comparer les offres

Il est recommandé de consulter plusieurs praticiens et de demander des devis pour comparer les prix et les prestations proposées. N’hésitez pas à négocier avec votre dentiste pour obtenir le meilleur tarif possible.

Se renseigner sur les aides financières

Certaines aides financières peuvent être accordées pour la pose d’implants dentaires, notamment dans le cadre de l’aide pour une complémentaire santé (ACS) ou de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). Renseignez-vous auprès de votre caisse d’Assurance Maladie pour connaître les conditions d’éligibilité et les modalités de demande.

Choisir une mutuelle adaptée

Opter pour une mutuelle ou une assurance complémentaire qui propose une bonne prise en charge des implants dentaires peut permettre de réduire significativement le coût de cette intervention. Prenez le temps de comparer les offres et de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins.

Pour finir, bien que l’Assurance Maladie ne rembourse pas les frais liés aux implants dentaires, il est possible de bénéficier d’une prise en charge partielle ou totale grâce aux mutuelles et aux assurances complémentaires. Il est essentiel de se renseigner et de comparer les offres pour trouver la solution la plus adaptée à sa situation financière et à ses besoins en matière de soins dentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *