Assurance utilitaire

Ecrit le 26 juillet 2023 Par Chiara de Pélauquin - 961 Lectures


Assurance pour les marchandises transportées : à savoir pour assurer votre utilitaire

Quand elles assurent leurs véhicules utilitaires, les entreprises se doivent de faire extrêmement attention concernant les dispositions d’assurance pour les marchandises transportées. Les marchandises en transit sont en effet sujettes à divers risques. Or, quand ils se concrétisent, les conséquences financières de tels incidents sont souvent dévastatrices, en particulier pour les petites et moyennes entreprisesin capable d’amortir les dégâts. Par conséquent, avoir une assurance appropriée qui couvre ces risques est fondamental. Certains points de détail sont cependant à connaître à ce sujet.

Les différents types de couvertures pour protéger les marchandises en transit

En matière d’assurance pour les marchandises transportées dans un véhicule utilitaire, plusieurs sortes de couvertures sont disponibles. Par exemple, une assurance dite « tout risque » du véhicule utilitaire offre une couverture exhaustive, englobant presque tous les types de dommages susceptibles de survenir lors du transport de marchandises. Cela peut inclure des incidents tels que les accidents de la route, le vol, les incendies, les dégâts des eaux, ou encore les catastrophes naturelles.

À l’opposé, l’assurance contre les risques spécifiés ne couvre que certains types de risques. En outre, certaines polices d’assurance offrent une protection plus étendue en couvrant les marchandises non seulement pendant le transport, mais aussi lors du stockage ou du chargement. Avant d’assurer un grand fourgon Ford Transit, dont les caractéristiques sont disponibles sur le blog MyUtilitaire, on veillera donc à bien réfléchir aux conditions concrètes de l’activité de transport afin d’évaluer les risques et assurer les marchandises de manière adéquate.

Attention à la valeur des biens convoyés dans l’utilitaire

La valeur des marchandises transportées dans un véhicule utilitaire est une variable cruciale à prendre en compte. Le choix d’une assurance pour les marchandises transportées dépendra grandement de l’évaluation correcte de cette valeur. Ce n’est qu’à cette condition que l’entreprise pourra envisager d’être indemnisée de manière acceptable en cas de d’événement indésirable. Cette évaluation ne doit pas se limiter à la simple valeur monétaire des biens, mais doit également tenir compte des coûts potentiels liés à leur remplacement par exemple.

Il est important de noter que la plupart des polices d’assurance ont des limites maximales de couverture, au-delà desquelles elles ne paieront pas de prestations. Pour assurer un véhicule utilitaire de manière suffisamment sécurisante, on veillera alors à souscrire une police d’assurance supplémentaire ou une clause de valeur augmentée. Enfin, il est recommandé de réévaluer régulièrement la valeur des marchandises, en particulier si les stocks fluctuent ou si la valeur des biens transportés varie fortement.

A lire aussi :   Assurance auto : le point sur les différents contrats

Attention aux obligations légales concernant l’assurance des marchandises transportées

Enfin, contracter une police d’assurance pour les marchandises transportées relève souvent de la pure et simple obligation légale. C’est souvent le cas si vous transportez des marchandises potentiellement dangereuses, comme des produits chimiques, des matières explosives ou radioactives. L’obligation légale peut également dépendre du secteur d’activité dans lequel vous opérez. Par exemple, pour certaines industries spécifiques comme la construction ou le commerce de détail, des réglementations particulières peuvent s’appliquer.

En France, l’assurance des marchandises convoyées n’est la plupart du temps pas obligatoire, mais elle reste fortement recommandée si l’on souhaite ne pas avoir à se préparer pour la consultation d’un avocat. Cependant, en cas de transport de marchandises à l’étranger, il sera crucial de tenir compte de ces obligations légales. Par ailleurs, ces dernières changent souvent, et il est donc essentiel de rester informé pour savoir en permanence ce que l’on est tenu ou non de faire concernant l’assurance de ses utilitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *