Assurance auto

Ecrit le 24 juin 2019 Par Clémence Régis-Fontaine - 287 Lectures


3 conseils pour faire baisser le prix de votre assurance auto !

Vous en avez assez de payer le prix fort pour votre assurance auto? Vous trouvez que votre budget automobile augmente d’année en année? Vous avez l’impression que tous les prétextes sont bons pour faire payer les automobilistes entre la hausse du carburant, les taxes, les péages, le parking et les normes toujours plus restrictives? Vous avez hélas probablement raison! Avoir une voiture, cela coûte plusieurs milliers d’euros par an. C’est pourquoi dans cet article, nous allons vous donner quelques méthodes pour faire baisser de façon significative le tarif de votre assurance auto.

Comment faire baisser le prix de votre assurance auto :

Être prêt à changer l’assureur de votre voiture

On se fait souvent une montagne du changement d’assureur auto alors que c’est on ne peut plus simple. Avant la loi Hamon, il fallait prévenir son assureur dans la période des deux mois précédant la date anniversaire du contrat. Autant dire que le contrat était le plus souvent renouvelé à votre insu, sans que vous n’ayez eu l’occasion de vraiment vous pencher sur la question. Mais à présent, tout cela est terminé puisque vous pouvez changer d’assurance quand vous le voulez après la première année de contrat. Il vous suffit pour cela d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur. Comme certains assureurs ont tendance à ne pas toujours prendre en compte à temps votre demande, il est conseillé de bloquer l’autorisation de prélèvement pour éviter tout paiement indus.

Changer d’assurance, c’est donc aussi simple que d’envoyer une lettre? Pas tout à fait, vous devrez également récupérer votre historique de bonus/malus avant de quitter votre cabinet d’assurance. Cette valeur sera utilisée comme base pour établir votre nouveau contrat. Si vous avez un bonus maximum, vous payerez beaucoup moins cher que si vous avez eu de nombreux accidents ayant entraîné un malus.

Comparer les tarifs de l’assurance, mais aussi les garanties

Il existe de très nombreux comparateurs de prix sur Internet qui vont vous permettre de demander des devis à différents assureurs en ligne et hors ligne. En gros, vous avez deux types de contrats : le contrat tous risques et le contrat au tiers. Dans le contrat tous risques, vous êtes couvert même si vous êtes à l’origine de l’accident. Dans le contrat au tiers, l’assurance vous couvre pour le minimum légal à savoir votre responsabilité civile auto. Ainsi, l’assureur règlera les dommages causés aux tiers (personnes et véhicules) mais pas les dommages causés à vous et votre véhicule en l’absence d’un tiers responsable.

Du coup, l’assurance au tiers est beaucoup moins chère que l’assurance tous risques. Le tarif peut baisser de 50%. Mais vous devez bien évaluer les risques car vos garanties sont beaucoup plus limitées. On peut toujours être responsable d’un accident de la route. L’assurance au tiers n’est donc intéressante que si votre véhicule est ancien et qu’un dommage serait de toutes façons mal indemnisé. Cependant, il est recommandé de prendre un renfort d’indemnisation pour au moins assurer les dommages physiques subis par le conducteur, quel que soit le responsable.

accident de la route
Négocier avec votre courtier d’assurance auto

En passant par un courtier en assurance auto, vous aurez la possibilité d’échanger avec un professionnel bien au fait des tendances du marché. Il saura vers quel assureur vous aiguiller pour vous permettre d’obtenir les meilleures conditions à un instant donné. On l’a vu, le tarif est important mais les garanties le sont également. Votre véhicule constitue une partie de votre patrimoine. Vous devez donc l’assurer correctement pour qu’il ne parte pas en fumée au premier sinistre. Les occasions d’une décote sont très nombreuses : vol, incendie, dégradation, petit accrochage ou accident. A l’argus, votre voiture va rapidement perdre de sa valeur.

Vous devrez donc vous poser la question de réévaluer régulièrement vos garanties. Le tarif de votre assurance doit logiquement baisser avec le temps si vous n’avez pas eu d’accident et que vous conservez le même véhicule comme celui-ci perd de sa valeur en vieillissant, et ce même si vous roulez très peu. Mais pour cela, vous devez bien entendu prendre le temps de négocier avec votre assureur. Il est rare que le tarif d’un contrat baisse spontanément sans aucune action de l’assuré.

Il existe de nombreux autres conseils pour réduire votre budget auto comme par exemple faire un entretien minimum mais régulier de votre voiture, faire le plein en dehors des autoroutes, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *