un emprunt immobilier

Ecrit le 10 janvier 2022 Par Ulrik Schneidder - 1223 Lectures


Comment calculer sa capacité d’emprunt pour un emprunt immobilier

Un projet immobilier en vue ? La première étape lorsqu’on veut se lancer dans l’aventure, c’est d’être en mesure de calculer sa capacité d’emprunt. Vos revenus, le nombre de personnes qui empruntent, vos charges, la période souhaitée… Plusieurs paramètres sont à prendre en compte afin d’être le plus précis possible dans cette démarche. La Centrale de Financement par exemple, est spécialisée dans les prêts et vous permet de faire une simulation de votre durée d’emprunt ou du montant que vous pouvez emprunter.

Qu’appelle-t-on la capacité d’emprunt ?

La capacité d’emprunt, c’est la somme que vous pouvez allouer au remboursement d’un prêt. Cette capacité est calculée en tenant compte de la mensualité de votre crédit et du reste de votre budget pour vos dépenses de la vie courante. On appelle cette somme le « reste à vivre ». C’est la raison pour laquelle calculer sa capacité d’emprunt doit-être votre première étape avant d’entamer d’autres démarches. Vous pourrez, ainsi, envisager plus sereinement votre demande de prêt. Pour faciliter cette démarche, vous pouvez opter pour un simulateur de calcul de financement immobilier.

calculer un emprunt immobilier

Quels sont les critères à prendre en compte ?

De nombreux critères sont à prendre en compte pour le calcul de votre capacité d’emprunt. Pour connaitre le montant possible du prêt, bien sûr, ainsi que la faisabilité du projet. Le critère le plus important et qui mènera la discussion, c’est l’apport personnel. Il se présente sous forme d’économies, de vos épargnes, de vos comptes courants, et même de donations. Plus clairement, c’est ce que vous disposait déjà pour le financement de votre projet. En général, l’établissement financier vous demandera environ 10 % d’apport personnel. Mais plus votre apport sera élevé, et plus votre prêt sera intéressant. Un autre critère important entre en jeu : le taux d’endettement. Il permet de savoir mensuellement, le taux alloué à vos « obligations » financières. En France, le taux d’endettement maximal est de 35 %. Mais ce n’est pas tout, l’organisme préteur va également regarder du côté de votre situation professionnelle ou encore de l’endroit où vous souhaitez investir. Et bien sûr, votre âge à la souscription du prêt sera aussi un critère déterminant.

Comment calculer sa capacité d’emprunt ?

Au vu de ce que nous avons vu ensemble, la capacité d’emprunt va se calculer grâce à une formule très simple : capacité d’emprunt = (revenus – charges) * 35 %. Cette formule fonctionne dans le cadre d’une estimation très approximative de vos possibilités.

Nous l’avons vu, précédemment, le taux d’endettement est fixé et contrôlé par le HCSF (haut conseil de stabilité financière). Cependant, les organismes de crédit ont la possibilité de transgresser cette règle dans 20 % des cas. Cette marge de « tolérance » n’est pas à prendre à la légère et vous permettra peut-être d’apporter le petit plus manquant à votre dossier.

Calculer sa capacité d’emprunt avant la recherche du futur bien à acquérir fait partie des prérequis. N’oubliez pas non plus de faire des demandes de devis auprès d’assureurs et pour assurer votre futur bien et pour assurer votre prêt. Consulter l’article dédié aux assurances emprunteurs et à toute leur importance pour bien choisir la vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.