Ecrit le 18 mai 2020 Par Emmanuel Desportes - 649 Lectures


Comment assurer les objets de collection ?

Vous possédez dans votre maison une collection d’objets d’art de grande valeur  ? Il est peu probable que votre assurance habitation puisse les couvrir en cas de sinistre. Pour prévenir votre collection des risques de dommages, de vol ou d’incendie, il est souhaitable de souscrire à un contrat d’assurance adéquat.

Découvrez nos conseils pour assurer vos objets de valeur.

Réaliser une estimation de la collection

Bien que la valeur d’une collection est souvent affective, elle dispose également d’une valeur financière. Celle-ci peut être déterminée par sa rareté, son état actuel ou son prix sur le marché. Avant de procéder à l’évaluation de votre collection à assurer, il est essentiel de faire l’inventaire de tous les biens pour pouvoir les déclarer dans le contrat d’assurance tout en conservant les documents justificatifs (facture, photo, certificat d’authenticité, expertise, bordereau d’adjudication, testament, etc.). Les justificatifs d’achat datant de moins de cinq ans peuvent servir de certificat de valorisation. Au-delà des cinq ans, vous devez faire appel à un expert indépendant pour proposer à l’assureur une estimation réelle de votre collection. De plus, en raison des fluctuations du marché, il est recommandé de réévaluer sa collection tous les dix ans pour des biens anciens et tous les deux ans pour l’art contemporain. Cela évite une sur-assurance ou une sous-assurance de vos biens.

Pour l’évaluation de votre collection, vous pouvez la faire en ligne ou recourir à un expert, voire un commissaire-priseur afin de bénéficier d’une couverture d’assurance adaptée. Deux solutions s’offrent à vous dans ce cas. Vous pouvez élargir les garanties de votre assurance habitation en y ajoutant une garantie « Tous risques objets ». L’autre solution consiste à souscrire une assurance spécifique aux objets d’art et de collection qui permet d’avoir une couverture adéquate ainsi qu’une indemnisation convenable.

L’assurance spécifique aux objets d’art

Vous pouvez souscrire à une assurance spécifique « objets d’art » à partir du moment où vous possédez chez vous un ou plusieurs objets de valeur. Ce type de contrat d’assurance est souvent proposé par des courtiers spécialisés. Les garanties d’une telle assurance couvrent les dommages dus à une mauvaise manipulation ainsi que ceux survenant pendant une restauration, un nettoyage ou une exposition. Elles prennent également en compte le vol, l’incendie, le dégât des eaux. Cependant, les dommages résultant de l’usure graduelle, des infestations biologiques, du manque d’entretien, des mauvaises conditions de conservation, des guerres ou encore de la saisie par les autorités publiques sont exclus. En général, la souscription à une assurance spécifique permet de l’estimer selon sa valeur de réalisation ou de remplacement à neuf.

Les modes de souscription liés aux contrats spécifiques

Deux modes sont envisageables pour souscrire aux contrats spécifiques. En effet, il est possible de le faire en valeur déclarée. Dans ce cas, vous devez fournir les justificatifs de l’authentification de la collection lors d’un sinistre et non à la signature du contrat. Ainsi, l’inventaire et l’authentification doivent être effectués avant que le sinistre ne survienne. Autrement, vous ne pourrez pas attester de son existence ni de son authenticité. Par ailleurs, vous pouvez souscrire en valeur agréée. Ici, l’évaluation des objets d’art est réalisée à la signature du contrat par un expert. Ce qui vous permettra d’être indemnisé en cas de sinistre en fonction de cette valeur.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’achat des objets de valeur, vous pouvez trouver des informations utiles pour investir comme préconisé sur ce site. N’oubliez surtout pas de souscrire à une assurance adaptée pour être indemnisé en cas de sinistre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *