devenir assureur

Ecrit le 6 avril 2020 Par Romain Riesenart - 356 Lectures


Quelle formation faire pour devenir assureur ?

Un assureur est un professionnel qui travaille dans le secteur de la prévoyance du risque auprès des particuliers et des entreprises. Il prend en charge l’ensemble des dommages commis sur les biens matériels ainsi que les risques impliquant la responsabilité civile de son client : l’assuré. Pour faire ce métier, il faut connaître les différents produits d’assurance et être en mesure d’orienter son client sur la formule la plus pertinente pour répondre à ses besoins. Mais pour ce faire, il est nécessaire de suivre une formation professionnelle. Explications.

Les formations pour devenir assureur

L’école (ENASS) a été créée par la loi pour dispenser des formations aux métiers d’assureur. Mais on peut travailler dans le domaine en étant titulaire d’un Bac + 2. Par la suite, il est préférable de continuer sa formation jusqu’au BTS, au DEUST ou au DUT. Il est recommandé d’obtenir une licence professionnelle et encore plus de décrocher un Master pro pour mieux accéder à la profession. Et la plupart du temps, il faut disposer d’une carte professionnelle pour exercer le métier en toute légalité. Mais une formation de 600 heures au minimum est obligatoire pour la posséder.

Les prérequis pour faire carrière dans l’assurance

Avant tout, le futur assureur doit être doté d’un esprit d’initiative et avoir un sens aigu de la diplomatie. Il doit également avoir une grande capacité de négociation et de persuasion tout en étant attentif aux attentes ainsi qu’aux moyens de ses clients. Pour un assureur, il est indispensable d’entretenir une relation cordiale avec ses clients, de s’investir dans le traitement de chaque dossier et de se rendre disponible pour les accompagner. L’assureur est une personne de confiance sur lequel s’appuient ses collaborateurs. Il doit aussi avoir une forte faculté d’adaptation et de résistance à la pression. Pour finir, l’assureur qualifié est un fin commercial et gestionnaire qui détient des notions en comptabilité et en droit.

formation assureur

Les attributions d’un assureur

Les missions d’un assureur impliquent et ne se réduisent pas à :

  • conseiller ses clients
  • trouver une formule d’assurance adaptée à leurs besoins
  • vendre des produits d’assurance en tirant un profit de la couverture offerte à un assuré

En fait, l’assureur doit inciter ses prospects à acheter des produits d’assurances tout en leur recommandant la meilleure couverture possible dans leur cas particulier. Les assureurs sont des employés d’une compagnie d’assurance mais il leur arrive souvent de sortir du bureau pour rencontrer un client et lui proposer de souscrire une garantie, à l’instar d’un commercial. Un professionnel travaillant dans la branche de l’assurance peut opérer en solo ou au sein d’une équipe. Il fournit une assistance personnalisée à ses clients et les fidélise. Ses fonctions sont larges car il doit aider le client à identifier ses besoins en couverture selon le niveau de risque et sa situation financière. Parallèlement, l’assureur établit et gère différentes polices d’assurance. Il se charge d’encaisser les cotisations, de travailler conformément à la législation en vigueur et d’élargir le portefeuille client du groupe auquel il appartient. C’est aussi le leader d’une équipe de collaborateurs qui doit savoir manager et diriger efficacement tout en motivant ses subalternes.

Les conditions de travail d’un assureur

D’une manière générale, l’assureur est le mandataire d’une société d’assurance. Il fait signer des contrats et décide des modalités de prise en charge et d’exclusion de garantie. Mais à ce jour, la vente des produits d’assurance s’effectue davantage dans les agences ou guichets bancaires, ce qui limite les champs d’action des petits assureurs. Quant à leur rémunération, elle dépend du nombre d’années de travail dans une compagnie d’assurance ainsi que de la taille de la compagnie. Les assureurs gagnent entre 1 500 et plus de 3 000 euros par mois. A noter que l’assureur et le courtier d’assurance pratiquent deux métiers différents : le premier est le représentant de sa compagnie d’assurance alors que le second joue le rôle d’intermédiaire entre l’organisme et un client.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *