Ecrit le 10 mars 2020 Par Antony Bernart - 786 Lectures


Combien coûte une assurance dommage ouvrage pour les travaux

Compte tenu de l’important investissement qu’ils représentent, les travaux de construction d’une maison sont soumis à certaines assurances. Parmi elles, on compte l’assurance dommage ouvrage. Elle vient en complément à la garantie décennale et permet au souscripteur de rapidement percevoir l’indemnisation des travaux de réparation en cas de dommages. Mais qu’à cela ne tienne, cette assurance a un coût. C’est ce que nous allons calculer après avoir présenté les éléments dont il dépend.

Les éléments à prendre en compte

L’assurance dommage ouvrage est certes obligatoire, mais son coût est laissé à l’appréciation des assureurs. Ces derniers le fixent en fonction de certains éléments. Parmi eux, on a le coût total de la construction. Plus il sera important, plus l’assurance le sera aussi. Ensuite ils tiendront compte du niveau de qualification des entrepreneurs et d’une éventuelle demande d’étude de sol pour déterminer les caractéristiques physiques du terrain.

Enfin, le montant de l’assurance dommage ouvrage va être calculé en fonction de la souscription des garanties facultatives. Ce sont notamment la garantie Constructeur Non Réalisateur, Tous Risques Chantier, la Responsabilité Civile du Maître d’Ouvrage et la garantie des dommages immatériels. Donc pour obtenir la meilleure assurance dommage ouvrage comme par exemple MaxiAssur, on n’hésitera pas de faire appel à un courtier en assurance ou de recourir à un comparateur.

Le coût de l’assurance dommage ouvrage

Bien que dépendant des assureurs et des souscriptions optionnelles, l’assurance dommage ouvrage est calculée à un taux relativement fixe qui varie globalement de 1 à 4% du coût total des travaux. Pour les travaux d’un faible montant, la prime plancher pour assurer ses biens est d’environ 3000€. Ce montant est à verser à l’assureur en une tranche au moment de la souscription du contrat. Cependant, s’il y a une évolution du coût final des travaux, un ajustement est envisageable. Ce dernier est à payer au plus tard 2 mois après avoir fait la déclaration du coût définitif des travaux de construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *