carte européenne

Ecrit le 3 août 2023 Par Marie Héléne Girauard - 1376 Lectures


Carte européenne d’assurance maladie : comment ça marche et comment l’obtenir ?

Vous êtes professionnel et vous vous interrogez sur la carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ? Dans cet article, nous vous expliquons en détail comment fonctionne cette carte et comment vous pouvez l’obtenir. Nous aborderons les principaux aspects de la CEAM, tels que les conditions d’éligibilité, les démarches pour la demander, son utilisation dans les pays de l’Union européenne et les services qu’elle couvre.

Qu’est-ce que la carte européenne d’assurance maladie ?

La CEAM est un document qui facilite l’accès aux soins médicaux lors d’un séjour temporaire dans un pays de l’Union européenne (UE), de l’Espace économique européen (EEE) ou en Suisse. Elle est délivrée gratuitement et permet de bénéficier des mêmes droits que les assurés locaux, à condition que les soins reçus soient médicalement nécessaires et non spécifiquement recherchés à l’étranger.

Conditions d’éligibilité

Pour être éligible à la CEAM, il faut être affilié à un régime de sécurité sociale d’un pays de l’UE, de l’EEE ou de la Suisse. Les ressortissants de ces pays résidant à l’étranger et les personnes ayant la double nationalité peuvent également prétendre à cette carte, sous certaines conditions.

Comment demander la carte européenne d’assurance maladie ?

La demande de CEAM se fait auprès de votre caisse d’assurance maladie. Les démarches varient selon les pays, mais elles sont généralement simples et rapides. Voici quelques informations essentielles pour effectuer votre demande.

Démarches en ligne

Dans la plupart des pays, il est possible de faire une demande de CEAM en ligne. Rendez-vous sur le site de votre caisse d’assurance maladie et suivez les instructions pour créer un compte et remplir le formulaire de demande. Vous devrez fournir certaines informations personnelles, comme votre numéro de sécurité sociale, votre adresse et la date de votre départ à l’étranger.

Délais de traitement et d’expiration

La demande de CEAM doit être effectuée au moins 15 jours avant votre départ à l’étranger. Le délai de traitement varie selon les pays, mais il est généralement compris entre une et trois semaines. Une fois reçue, la carte est valable deux ans à partir de la date d’émission. Elle doit être renouvelée à l’expiration de cette période.
assurance maladie

A lire aussi :   Assurance santé : que proposent les mutuelles collaboratives ?

Utiliser la CEAM dans les pays de l’Union européenne

La CEAM offre une couverture médicale dans les 27 pays de l’UE, ainsi que dans les pays de l’EEE et en Suisse. Pour profiter de cette couverture, il est essentiel de présenter votre CEAM lors de chaque consultation médicale ou hospitalière.

Prestations couvertes

La CEAM couvre les soins médicalement nécessaires et les traitements d’urgence, y compris les consultations chez un médecin généraliste ou spécialiste, les examens médicaux, les hospitalisations, les soins dentaires urgents et les médicaments. Les prestations sont remboursées selon les tarifs en vigueur dans le pays où vous recevez les soins.

Services non couverts

La CEAM ne couvre pas les soins non urgents ou non médicalement nécessaires, les traitements esthétiques, les frais de rapatriement ou les soins prodigués par des prestataires privés non agréés. Il est recommandé de souscrire une assurance complémentaire pour couvrir ces dépenses si vous prévoyez d’en avoir besoin.

Conclusion : la CEAM, un atout indispensable pour les professionnels en déplacement

La carte européenne d’assurance maladie est un outil précieux pour les professionnels qui se rendent régulièrement dans d’autres pays de l’UE, de l’EEE ou en Suisse. Elle leur permet de bénéficier d’une couverture médicale étendue et adaptée à leurs besoins, sans avoir à se soucier des démarches administratives complexes ou des dépenses imprévues.

N’oubliez pas de demander votre CEAM avant de partir, de la présenter lors de chaque consultation médicale et de vérifier régulièrement sa date d’expiration pour continuer à profiter de ses avantages. Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *