Parodontologie remboursement

Ecrit le 11 juillet 2023 Par Chiara de Pélauquin - 1022 Lectures


Parodontologie : quels remboursements par l’Assurance Maladie et les mutuelles ?

La parodontologie est une branche de la médecine dentaire qui traite des problèmes liés aux tissus de soutien des dents, tels que les gencives et l’os alvéolaire. Si vous êtes susceptible de recourir à des soins parodontologiques, il est essentiel de connaître les modalités de prise en charge et de remboursement par l’Assurance Maladie et les mutuelles. Cet article vous fournira des informations détaillées et actualisées sur le sujet.

Les soins parodontologiques : une nécessité pour prévenir les maladies bucco-dentaires

Les soins parodontologiques permettent de traiter et prévenir les maladies parodontales comme la gingivite, la parodontite ou la récession gingivale. Ces pathologies, si elles ne sont pas traitées, peuvent entraîner des conséquences graves telles que la perte des dents, des infections, voire des problèmes cardiovasculaires. Ainsi, la parodontologie est essentielle pour assurer la santé bucco-dentaire et préserver le bien-être général.

Toutefois, ces soins peuvent être coûteux, et il est important de connaître les modalités de prise en charge de l’Assurance Maladie et des complémentaires santé pour éviter les mauvaises surprises.

Prise en charge par l’Assurance Maladie : des remboursements limités

En France, la Sécurité sociale prend en charge certains soins parodontologiques, mais de manière limitée. Le remboursement de l’Assurance Maladie dépend du type de soins et des actes réalisés. Voici les principales prises en charge :

  • Détartrage : le remboursement est de 70% du tarif conventionnel, soit environ 28,92€ pour un détartrage complet (tarif fixé à 41,31€).
  • Traitement de la gingivite : le remboursement est de 70% également, mais sur la base du tarif d’une consultation dentaire (23€), soit environ 16,10€.
  • Traitement de la parodontite : les actes spécifiques à la parodontite ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie. Seul le détartrage, inclus dans le traitement, est remboursé.

Il est à noter que la prise en charge de l’Assurance Maladie ne couvre donc pas l’intégralité des frais engagés pour les soins parodontologiques. De plus, les dépassements d’honoraires fréquents chez les dentistes ne sont pas remboursés.

Parodontologie assurance maladie

Les mutuelles et les complémentaires santé : une solution pour compléter la prise en charge

Face aux limitations de la prise en charge par l’Assurance Maladie, les mutuelles et les complémentaires santé sont une solution pour obtenir un remboursement plus important et réduire le reste à charge pour les patients. Voici les principales caractéristiques de ces remboursements :

  • Les contrats responsables : la majorité des mutuelles proposent des contrats dits responsables, qui imposent un plafonnement des remboursements pour les soins dentaires hors prothèses et orthodontie. Ils peuvent toutefois couvrir jusqu’à 100% des frais réels pour certains soins parodontologiques, comme le détartrage et le traitement de la gingivite.
  • Les contrats non responsables : ces contrats offrent généralement une meilleure prise en charge pour les soins parodontologiques, avec des remboursements pouvant aller jusqu’à 300% du tarif conventionnel, voire plus selon les garanties souscrites. Cependant, ils sont souvent plus coûteux et peuvent être soumis à des conditions, comme un délai de carence ou un plafond annuel de remboursement.
  • Les options spécifiques : certaines mutuelles proposent des options dédiées à la prise en charge des soins parodontologiques, comme des forfaits annuels ou des remboursements forfaitaires pour les actes non pris en charge par l’Assurance Maladie.
A lire aussi :   Comment se proteger des depenses de sante imprevues ?

Il est important de comparer les offres et de choisir une mutuelle adaptée à vos besoins en matière de soins parodontologiques afin de bénéficier d’une prise en charge optimale.

Conclusion : être bien informé pour une prise en charge adaptée

En résumé, la prise en charge des soins parodontologiques par l’Assurance Maladie est limitée, et il est souvent nécessaire de souscrire à une mutuelle pour compléter le remboursement. Il est essentiel d’être bien informé sur les modalités de prise en charge et de comparer les offres des complémentaires santé afin de choisir celle qui convient le mieux à vos besoins. N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé ou votre mutuelle pour obtenir des conseils personnalisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *