Ecrit le 25 juin 2019 Par Clémence Régis-Fontaine - 84 Lectures


Assurer sa voiture : À propos de l’assurance automobile en France

Selon les règles de l’assurance automobile en France, tous les véhicules doivent être assurés, même s’ils ne sont pas utilisés. Les polices d’assurance des véhicules sont soit des tiers, le minimum légal; incendie et vol au tiers illimité ou tiers complets; ou une couverture complète tous risques. Avec la couverture complète, cependant, vérifiez toujours les petits caractères pour connaître les exclusions.

Coût de l’assurance en France

Le coût de votre contrat dépend de votre dossier de sinistre. Si vous le pouvez, demandez à votre ancien assureur la preuve documentaire de votre dossier. Si vous avez été assuré la dernière fois au Royaume-Uni, votre dernier avis de renouvellement ou une photocopie de votre contrat devrait suffire.

La preuve d’assurance est une petite section verte qui vient avec votre preuve de couverture – carte verte – qui doit être clairement fixée au pare-brise de votre véhicule. Vous recevrez la carte verte lorsque vous souscrivez une police.La loi vous oblige à toujours avoir avec vous la documentation prouvant que votre véhicule est assuré. Ainsi, avec vos papiers d’immatriculation, vous devez avoir votre attestation d’assurance. Il faut également un constat aimable d’accident, une fiche de rapport d’accident que vous devez remplir en cas d’accident.Il est conseillé de ne pas laisser ces papiers dans la boîte à gants. Si le véhicule est volé, ou si quelque chose lui arrive en votre absence, et que vous ne pouvez pas produire les documents pour quelque raison que ce soit, votre assureur ne sera peut-être pas tenu d’honorer le contrat.

Qui peut conduire votre voiture?

En France, les assurances couvrent généralement le véhicule – contrairement à certains pays comme le Royaume-Uni, par exemple, où le conducteur est couvert uniquement – assurez-vous que les conducteurs réguliers sont nommés dans la police d’assurance. Certaines politiques contiennent des restrictions quant à qui peut emprunter la voiture, même temporairement. Même si cela permet aux conducteurs tiers, il y aura des restrictions en fonction de l’âge et de la fréquence d’utilisation par les autres conducteurs. Celles-ci sont susceptibles d’être contenues par des « excès » qui s’appliquent aux dommages causés à d’autres personnes si le conducteur a moins de 25 ans ou a moins de trois ans d’expérience de conduite.Si vous utilisez votre véhicule pour le travail, vous devrez le déclarer, ce qui est particulièrement important si cela implique de conduire des personnes. Comme le risque est considéré comme plus important, votre prime sera plus élevée.

Les motos sont traitées de la même manière que les voitures, bien qu’il n’y ait pas de bonus pour les cyclomoteurs.

accident de voiture en France

Que se passe-t-il si vous avez un accident de voiture en France?

Si vous avez un accident, la première chose à faire est de remplir – en anglais si votre français n’est pas à la hauteur – le formulaire de rapport d’accident. Vous devez donner à votre assurance les détails et les détails de l’accident – cela ne permet pas de déterminer le blâme, mais uniquement les faits. Le constat amiable d’accident doit alors être signé par vous-même et par l’autre partie concernée. Il s’agit d’une copie carbone et les deux parties renvoient leur copie à leur assureur respectif pour en établir la responsabilité. Si vous ne comprenez pas ce qui a été écrit par l’autre partie, ne signez pas le formulaire car tout ce qui est signé est considéré comme une preuve. Le constat amiable est également disponible en format électronique, via l’application «e-constat» que vous pouvez télécharger sur votre appareil mobile. Si deux voitures sont impliquées, utilisez soit votre constat amiable d’accident, soit celui de l’autre partie – un seul formulaire à remplir. Si plus de deux voitures sont impliquées, un formulaire séparé doit être rempli avec chaque partie.

Si un conducteur refuse de signer le formulaire, notez le numéro d’immatriculation du véhicule et notez les coordonnées de tout témoin ou agent de police.

Une fois le formulaire rempli, vous avez cinq jours pour le renvoyer à votre assureur. Si vous-même ou l’autre conducteur n’avez pas de constat disponible, le rapport peut être établi par lettre et envoyé aux compagnies d’assurance respectives dans les cinq jours. Ils analyseront ensuite les preuves pour attribuer la responsabilité. L’assurance automobile française comporte un système de bonus. Certains chauffeurs proposent de payer directement les dommages qu’ils causent afin d’éviter une augmentation du coût de leur police. Si vous décidez d’accepter une telle offre, indiquez toujours le constat amiable de protection de sauvegarde en cas de défaillance de la partie adverse.

Annulation ou changement de fournisseur

En France, le processus de résiliation de votre police est assez formel, même s’il s’est quelque peu assoupli par rapport aux années précédentes. Pour annuler votre assurance, vous devez envoyer à la société une lettre d’annulation de résiliation formelle par courrier recommandé. Une fois la première année écoulée, vous pouvez toutefois annuler à tout moment par courrier, téléphone ou courrier électronique, et la nouvelle compagnie d’assurance peut même agir en votre nom pour les formalités d’annulation du contrat existant.

Assurance véhicule pour non-résidents

Si vous ne vivez pas à temps plein en France, vous pouvez utiliser votre compagnie d’assurance existante, mais il ya quelques points à garder à l’esprit. Vérifiez si votre assureur ne couvrira que des tiers alors que votre voiture immatriculée à l’étranger est en France. Il est conseillé d’étendre votre couverture de manière complète. Examinez également l’assurance en cas de panne, car de nombreuses entreprises proposent des forfaits avec assistance en anglais. Outre l’assistance routière, d’autres éléments à prendre en compte incluent les pièces de rechange et le coût éventuel du retour de votre voiture à la maison. devrait-il être nécessaire.

Une autre option est la carte verte, qui est un document juridique délivré par les compagnies d’assurance automobile et reconnu au sein de l’UE. Bien qu’il ne soit pas obligatoire d’en avoir un, il est conseillé d’en demander un à votre compagnie d’assurance automobile – vous ne pouvez jamais avoir trop de documentation en France! Il peut y avoir une petite charge pour cela – cela dépend de la société.

Une seconde voiture en France

Si vous avez une deuxième voiture en France, elle doit avoir au minimum une assurance responsabilité civile et vous devez informer votre compagnie d’assurance de la sortie de route. Cependant, vos paiements d’assurance continueront pendant cette période. Vous pouvez également acheter des pièces automobiles ici, ce qui vous permet d’économiser sur l’assurance automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *