Ecrit le 6 janvier 2023 Par Emmanuel Desportes - 104 Lectures


Quelles démarches suivre en cas de dégâts causés par un incendie ?

Les incendies sont l’un des accidents les plus fréquents. À la base de ce sinistre, différentes causes peuvent être évoquées, notamment des installations électriques défectueuses, une erreur en cuisine, des sources de chaleur encombrées. Cet évènement est une expérience douloureuse qui peut laisser un lourd impact émotionnel. Les dégâts causés peuvent être très importants. Quelle est la démarche à suivre à la suite de ce sinistre ? Découvrez les réponses dans la suite de cet article.

Informer son assureur

À la suite d’un incendie, la première action à mener est de contacter votre assureur pour l’informer de la situation. Cette formalité est très importante, car elle permettra d’enclencher la procédure d’indemnisation. Pour déclarer le sinistre à votre assureur, vous pouvez le contacter directement par téléphone. Mais après cela, il vous faudra transmettre une déclaration écrite par courrier recommandé avec accusé de réception.

Dans cette correspondance, qui servira de preuve, vous devez préciser l’origine du feu. Vous devez également transmettre quelques documents importants afin de constituer votre dossier de déclaration de sinistre. Il s’agit de la localisation, du descriptif et de l’inventaire des biens immobiliers endommagés ; le point des biens mobiliers détruits ; un descriptif détaillé des dégâts ; les documents nécessaires pour justifier l’existence et la valeur des biens endommagés.

Pensez à rassembler les factures d’achat, les photographies, les photos, les tickets de caisse, les certificats de garantie et tout autre document pouvant servir de preuve. Il est important de préciser que pour effectuer cette déclaration, vous disposez de 5 jours ouvrés au maximum.

Faire évaluer les dommages par l’assureur

Avant de se prononcer sur l’indemnité dont vous pourrez bénéficier, votre compagnie d’assurance peut mandater un expert immobilier pour constater le sinistre. Celui-ci se rendra donc sur le lieu de l’incendie pour observer l’ampleur des dégâts. Il pourra aussi se rapprocher des pompiers pour obtenir des informations supplémentaires sur les dégâts causés par l’incendie, mais aussi les dommages survenus lors de l’extinction du feu.

À noter que vous ne devez toucher à rien après l’incendie. Laissez tout en l’état jusqu’à l’arrivée de l’expert. Toutefois, en cas de réparations urgentes, conservez soigneusement les factures. Ces dernières peuvent servir pour votre dédommagement.

Il est important de préciser que cette intervention n’est pas à votre charge. La plupart des compagnies d’assurance la prévoient dans le contrat, et ce, à leurs frais. Une fois les analyses et estimations terminées, l’expert immobilier se chargera d’établir un rapport. C’est en se basant sur ce document que votre assureur pourra fixer le montant de votre indemnité.

A lire aussi :   Combien coûte une assurance dommage ouvrage pour les travaux

dégâts incendieContacter un contre-expert

Dans le cas où la proposition d’indemnisation de votre propre compagnie d’assurance ne vous agréerait pas, contactez un contre expert. Ce spécialiste se chargera de défendre vos intérêts face à votre assureur. Pour cela, il effectuera les investigations nécessaires. À la suite de cette enquête, il établira un rapport clair et détaillé de l’état des pertes en prenant en compte tous les dégâts causés par le sinistre. L’intérêt d’une contre-expertise est de vous permettre d’obtenir une indemnisation optimale et à la hauteur des dommages causés par l’incendie.

Toutefois, pour profiter d’une intervention sur mesure et efficace, vous devez choisir un professionnel ayant une bonne réputation. Ce dernier pourra vous accompagner à chaque étape, notamment dans le montage de votre dossier d’indemnisation, mais aussi dans la négociation finale face à l’expert mandaté par votre assureur.

Comment aider le contre-expert dans son travail ?

Pour permettre au contre-expert de bien faire son travail, il est conseillé de planifier un éventuel sinistre dès maintenant. Ainsi, prenez et conservez les photos de chaque pièce de votre maison. Réalisez également des clichés de chacun de vos articles, surtout ceux de grande valeur. De même, à chaque fois que vous procédez à de nouveaux travaux ou à un réaménagement dans votre maison, ne manquez pas mettre à jour votre catalogue. Ces éléments permettront à l’expert de déterminer la valeur de vos biens mobiliers et immobiliers en fonction de leur état général préalablement à l’incendie.

Porter plainte

Si les plombiers démontrent que l’incendie est d’origine criminelle, vous devez rapidement déposer une plainte contre X. Pour cela, rendez-vous dès que possible au commissariat de police ou à la gendarmerie la plus proche. Généralement, cette procédure doit être réalisée dans les 24 heures après l’incendie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *