assurance voiturette

Ecrit le 22 février 2022 Par Ulrik Schneidder - 435 Lectures


Assurance de voiture sans permis : doit-on assurer une voiturette ?

De nos jours, ce n’est pas tout le monde qui obtient son permis, car il faut consacrer du temps pour apprendre. Mais, il y a ceux dont leur permis est confisqué. Le problème c’est que le déplacement est inévitable. La solution, c’est une voiture sans permis. Mais comme tout moyen de déplacement motorisé, une voiturette doit être assurée.

Qu’est-ce qu’une voiture sans permis ?

Comme son nom l’indique, une voiture sans permis ou voiturette est une voiture qu’on peut conduire sans permis (le permis B est nécessaire pour les voitures ordinaires). Elles sont plus faciles à conduire, car elles n’ont pas la même puissance que les voitures ordinaires. Elles sont aussi assez petites, car elles ne peuvent contenir que deux places, c’est-à-dire un passager et un conducteur. À vide, elles ne peuvent pas excéder les 350 kg, ce qui réduit encore leur taille. Même si elles sont souvent assez petites, leur design n’est pas négligé, elles sont agréables à regarder. C’est pour cela que les ventes de voiturette augmentent chaque année.

assurance voiture sans permis

Pourquoi assurer votre voiturette ?

Même si les voiturettes n’ont pas la même puissance que les voitures ordinaires, les risques d’accident ne sont pas nuls. Les assureurs vous couvriront en cas de dommage matériel ou corporel. En plus, c’est la loi elle-même qui exige que tous les moyens de transports motorisés doivent être assurés. Si un conducteur conduit une voiture qui n’est pas assurée, il aura directement une amende. Assurer votre voiture est très important, car en cas d’accident l’assurance assure aussi les tiers concernés. Par contre, les remboursements dépendent des contrats effectués avec votre assureur. Il est tout de même important de préciser que votre voiturette doit respecter les limitations et les indications énoncées si dessus. Plus précisément : une vitesse qui ne dépasse pas les 45km/h, une puissance qui n’excède pas les 4 kW, le poids ne doit pas dépasser les 350 kg quand la voiture est vide et être aussi limité à deux places. Si toutes ces conditions ne sont pas respectées, votre assurance pourrait annuler le recouvrement en cas d’accident. Mais si toutes les règles sont respectées, les recouvrements des voitures sans permis sont au même niveau que le recouvrement fait avec une voiture avec permis.

Comment assurer votre voiturette ?

Puisque les voitures sans permis seront assurées comme les voitures ordinaires, elles doivent aussi être immatriculées et avoir une carte grise. Puis, les assureurs vérifieront si les conditions énoncées ci-dessus sont respectées. Après cela, le conducteur doit remplir un formulaire, car il n’a pas de permis. Avant, l’âge minimum d’un conducteur était de 16 ans, maintenant une personne de 14 ans peut conduire. Il est tout de même important de préciser que les assureurs sont souvent retissant pour les conducteurs à cet âge. Les assureurs doivent aussi vérifier les antécédents du conducteur. Car plusieurs conducteurs ayant le permis retiré choisissent souvent l’option « voiture sans permis ». Alors les assureurs vérifient juste si le conducteur a obtenu une « interdiction de conduire » après un jugement. Dans le cas contraire, il pourrait encore conduire une voiture sans permis. Quand toutes les conditions sont respectées, l’assureur et le conducteur passent à l’élaboration du contrat. Vous pouvez trouver les procédures et des devis en ligne dans les différents sites d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.