assurance portable

Ecrit le 13 décembre 2021 Par Ulrik Schneidder - 173 Lectures


Pourquoi assurer son téléphone portable

Le téléphone mobile est devenu un bien très précieux pour toutes les personnes. Ce, que ce soit en termes de valeurs (prix) ou d’usage. C’est pourquoi le fait de l’assuré est maintenant une priorité et une obligation pour chaque propriétaire.

Le téléphone portable fait aujourd’hui partie intégrante de la vie de tous. Avec l’avancée de la technologie, il est devenu un vrai gadget à tout faire. Ce, depuis la programmation de son emploi du temps, son itinéraire et autre, jusqu’au stockage de tous ses documents, photos et vidéos. Et il faut dire que c’est de là que l’idée d’assurer son appareil est devenue une priorité.

Les bonnes raisons d’assurer son téléphone mobile

Assurer un téléphone mobile n’est pas encore tout à fait considéré telle une obligation comme couvrir sa maison ou sa voiture. Pourtant, de plus en plus de gens investissent jusque dans les 1000 euros pour son smartphone. Cela justifie l’intérêt d’assurer son téléphone, tout comme ses autres biens de valeurs.

De plus, d’après les études menées, 82 % des Français ont déjà cassé leur appareil mobile. Mais ce n’est pas tout, les autorités compétentes reçoivent des plaintes de vols de téléphone toutes les quatre minutes. Ces points renforcent davantage l’intérêt de couvrir son téléphone. Ce, que ce soit auprès des assureurs agréés, des banques ou directement chez les opérateurs ou les distributeurs, c’est à chacun de voir.

Les prix pour assurer un smartphone varient entre 35 et 200 euros par an. Il dépend de l’exigence du propriétaire d’un côté et des configurations de l’appareil de l’autre. Mais pour le déterminer, il faut se renseigner auprès de l’assureur.

femme avec telephone portable

Les garanties de bases pour une assurance mobile

Que ce soit chez une agence, une banque, un opérateur mobile ou un distributeur, toutes les assurances mobiles disposent d’une garantie de base. Il s’agit de la garantie contre le vol, les dommages accidentels et l’oxydation. Les contrats en cas de vol concernent le vol par agression, par introduction clandestine et par infraction. Ce n’est pas tout, la plupart des vols à la tire ou à la sauvette sont de même inclus pour la majorité des assureurs.

Et dans ce cas, le propriétaire bénéficiera également d’une garantie contre l’utilisation frauduleuse de la carte Sim. En ce qui concerne les dommages reçus par l’appareil, on peut en jouir dans le cas où le smartphone est détruit, ou se détériore. Ce, si cela nuit à son bon fonctionnement. Cette garantie reste valable seulement si la casse n’est pas causée par un problème interne.

Enfin, la garantie contre l’oxydation est disponible pour un appareil mobile qui a été exposé à de l’humidité ou à un liquide. Toutefois, ce ne sont que des offres basiques, mais chaque organisme en propose d’autres options afin de fidéliser sa clientèle. Mais il faut aussi noter que chaque garantie quelle qu’elle soit est souvent sous condition. Et cela, que ce soit pour le vol, la casse ou l’oxydation.

Les critères de choix des assureurs mobile

Assurer son mobile est une obligation, ce n’est plus un secret pour personne. Mais cela ne veut pas dire qu’on devrait le faire à la hâte. Il faut bien prendre son temps pour pouvoir accorder les offres proposées avec ses besoins et son budget. On ne doit pas hésiter à les comparer et à analyser les documents proposés. Il s’agit en fait du contrat et des exclusions de garantie.

Cela évite de se rendre compte plus tard que le risque pour lequel on a voulu couvrir le bien ne figure pas du tout dans le contrat. Mais ce n’est pas tout, il est tout aussi nécessaire de se renseigner sur certains critères. C’est le cas des garanties de bases et celles optionnelles ainsi que du nombre de sinistres maximums par an.

Avant la signature du contrat, on est de même tenu de demander si l’assureur applique des délais de carence. Si tel est le cas, il est important de savoir pendant combien de temps le sinistre ne serait pas pris en charge. Si possible, il est conseillé d’éviter les assureurs qui le proposent. Enfin, il convient également de se renseigner sur les franchises et les plafonds. Ce n’est qu’après que le contrat pourrait être signé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *