Nutritionniste remboursé

Ecrit le 1 septembre 2023 Par Joseph de Montny - 90 Lectures


Nutritionniste remboursé : Comment bénéficier d’une prise en charge

Dans un monde de plus en plus soucieux de la santé et du bien-être, il est essentiel de se pencher sur son alimentation et son mode de vie. La consultation d’un nutritionniste peut être une étape cruciale pour atteindre ces objectifs. Cependant, les coûts liés à ce type de prestation peuvent représenter un frein pour certains. Heureusement, il est possible de bénéficier d’une prise en charge pour consulter un nutritionniste. Dans cet article, nous vous expliquerons comment obtenir un remboursement pour une consultation chez un nutritionniste et les différentes conditions à respecter.

Comprendre la différence entre diététicien et nutritionniste

Pour être bien informé et savoir comment bénéficier d’une prise en charge, il est essentiel de comprendre la différence entre un diététicien et un nutritionniste. Ces deux professions sont souvent confondues, mais leurs formations et leurs domaines d’intervention sont distincts.

Diététicien

Le diététicien est un professionnel de la santé, titulaire d’un BTS ou d’un DUT en diététique. Il est principalement en charge de la préparation de repas équilibrés et adaptés aux besoins spécifiques de chaque individu (personnes souffrant d’allergies, de diabète, etc.). Le diététicien peut travailler en milieu hospitalier, dans les cantines scolaires, en libéral, ou encore dans l’industrie agroalimentaire.

Nutritionniste

Le nutritionniste est un médecin spécialiste, ayant suivi une formation médicale complète avec une spécialisation en nutrition. Il traite les troubles liés à l’alimentation et peut prescrire des examens médicaux, des médicaments ou des compléments alimentaires. Le nutritionniste intervient également dans la prévention des maladies liées à l’alimentation et l’éducation nutritionnelle.

Conditions pour bénéficier d’un remboursement

Pour bénéficier d’un remboursement d’une consultation chez un nutritionniste, plusieurs conditions doivent être réunies. Tout d’abord, le nutritionniste consulté doit être inscrit à l’Ordre des médecins. Ensuite, la consultation doit être prescrite par votre médecin traitant et faire partie d’un parcours de soins coordonnés. Enfin, certaines situations spécifiques permettent d’obtenir un remboursement plus facilement :

  • Personnes souffrant d’une maladie chronique (diabète, hypertension, obésité, etc.)
  • Femmes enceintes
  • Personnes ayant un surpoids important

NutritionnisteLes remboursements proposés par la Sécurité sociale

La Sécurité sociale prend en charge une partie des frais de consultation chez un nutritionniste, à hauteur de 70% du tarif conventionnel. Il est important de préciser que cette prise en charge concerne uniquement les médecins nutritionnistes, et non les diététiciens.

Le tarif conventionnel varie en fonction du secteur dans lequel exerce le nutritionniste :

  • Secteur 1 : tarif de base fixé à 25 €
  • Secteur 2 : tarif avec dépassement d’honoraires modéré
  • Secteur 3 : tarif libre, sans plafonnement
A lire aussi :   Sanctions et conséquences en cas de défaut d'assurance

Dans les secteurs 1 et 2, le remboursement sera de 70% du tarif conventionnel, soit 17,50 €. Pour le secteur 3, le remboursement sera également de 70%, mais il est important de se renseigner au préalable sur les tarifs pratiqués par le nutritionniste.

Les complémentaires santé

Pour obtenir une prise en charge plus complète, il est également possible de souscrire à une complémentaire santé. Certaines mutuelles proposent des forfaits spécifiques pour les consultations chez un nutritionniste. Il est donc important de bien vérifier les conditions de votre contrat et de comparer les différentes offres pour choisir celle qui vous convient le mieux.

En somme, pour bénéficier d’un remboursement de la part de la Sécurité sociale lors d’une consultation chez un nutritionniste, il est primordial de respecter certaines conditions. Une bonne compréhension de la différence entre diététicien et nutritionniste ainsi que de leur champ d’action est essentielle. N’oubliez pas que différentes situations spécifiques peuvent faciliter l’obtention d’une prise en charge. Enfin, pensez à vérifier les conditions de votre complémentaire santé pour une couverture optimale. Ainsi, vous pourrez profiter des conseils d’un nutritionniste sans vous soucier des coûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *