Chiropracteur

Ecrit le 15 décembre 2023 Par Joseph de Montny - 1081 Lectures


Chiropracteur : quels remboursements par l’Assurance Maladie et les mutuelles ?

Dans le paysage médical actuel, nombreux sont les professionnels de santé qui proposent des pratiques alternatives pour prendre en charge divers maux et problèmes de santé. Parmi eux, le chiropracteur est un expert de la colonne vertébrale et du système nerveux central, dont les soins peuvent intéresser un grand nombre de personnes. Cependant, bien souvent, la question du remboursement de ces prestations se pose. Dans cet article, vous découvrirez les modalités de prise en charge des soins chiropratiques par l’Assurance Maladie et les mutuelles.

La prise en charge par l’Assurance Maladie

La chiropraxie est une pratique reconnue en France depuis 2002, mais malheureusement, elle n’est pas encore considérée comme une discipline médicale à part entière. De ce fait, les consultations chez un chiropracteur ne bénéficient pas d’une prise en charge directe par l’Assurance Maladie, contrairement aux consultations chez un médecin généraliste ou un spécialiste conventionné.

Cependant, il est possible de bénéficier d’un remboursement partiel grâce à certains dispositifs. Dans le cadre du parcours de soins coordonnés, si votre médecin traitant vous oriente vers un chiropracteur pour compléter un traitement ou pour soulager certaines douleurs, il peut mentionner cette prescription sur une ordonnance. Dans ce cas, l’Assurance Maladie prendra en charge une partie des frais engagés, à hauteur de 60 % du tarif de convention.

Il est important de noter que ce remboursement est soumis à conditions : le chiropracteur doit être inscrit au registre des praticiens autorisés et respecter les tarifs fixés par l’Assurance Maladie.

assurance ChiropracteurLes remboursements des mutuelles

Les mutuelles, quant à elles, sont souvent plus flexibles dans les prises en charge des médecines alternatives et complémentaires, dont fait partie la chiropraxie. Ainsi, selon votre contrat et les garanties souscrites, il est possible de bénéficier d’un remboursement pour les consultations chez un chiropracteur.

Les modalités de remboursement dépendent de chaque formule de complémentaire santé. Certaines proposent un forfait annuel pour les médecines douces, tandis que d’autres incluent un plafond spécifique pour la chiropraxie. L’important est de bien vérifier les conditions de prise en charge et les montants remboursés avant de souscrire un contrat ou de consulter un chiropracteur.

Il est également possible que votre mutuelle vous demande de fournir une prescription médicale pour attester de la nécessité de consulter un chiropracteur. Dans ce cas, il vous faudra consulter votre médecin traitant en amont. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle pour connaître les démarches à effectuer.

A lire aussi :   Comment résilier son assurance santé

Choisir une mutuelle adaptée à vos besoins en chiropraxie

Si vous souhaitez bénéficier d’un remboursement pour vos consultations chez un chiropracteur, il est essentiel de choisir une mutuelle qui propose des garanties adaptées à vos besoins.

Pour cela, prenez le temps de comparer les offres et les tarifs proposés par les différentes mutuelles. N’hésitez pas à demander des devis et à utiliser des comparateurs en ligne pour faciliter votre choix.

Soyez attentifs aux détails des contrats : certaines mutuelles imposent des délais de carence avant de pouvoir bénéficier du remboursement des soins chiropratiques, tandis que d’autres exigent une ancienneté minimum pour accéder aux garanties.

Enfin, gardez à l’esprit qu’il est important de trouver un équilibre entre les garanties proposées et les cotisations demandées. Inutile de souscrire un contrat trop coûteux si vous ne consultez un chiropracteur que de manière occasionnelle.

Conclusion : comment optimiser le remboursement de vos soins chiropratiques ?

Bien que la chiropraxie ne bénéficie pas d’une prise en charge directe par l’Assurance Maladie, il est tout de même possible d’obtenir un remboursement partiel grâce à une prescription médicale dans le cadre du parcours de soins coordonnés. De plus, les mutuelles offrent souvent des garanties permettant de couvrir les frais liés à cette pratique.

Pour optimiser le remboursement de vos soins chiropratiques, il est important de choisir une mutuelle adaptée à vos besoins et de bien vérifier les conditions de prise en charge. N’hésitez pas à comparer les offres et à vous renseigner auprès de votre médecin traitant pour obtenir une prescription si nécessaire.

Enfin, gardez à l’esprit que la chiropraxie est une pratique complémentaire, qui ne doit pas se substituer à un suivi médical régulier et adapté à votre état de santé. Consultez toujours un professionnel de santé avant de recourir à cette discipline.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *